Recherche
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
  
Vous êtes ici :   Accueil » a) Un air de Spitfire
  
Membres

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
rBZkcn
Recopier le code :


  Nombre de membres 1885 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
 ↑  
Webmaster - Infos
Projets en cours
Technique

Knowledge Base

Les catégories


Gmax (7)

Sketchup (1)

Blender (25)

► Logiciels (0)

Hardware (1)

► Vols en réseaux (0)


Rechercher





 ↑  
Rubriques

Fermer Revues

Fermer French-VFR

Fermer Développements

Fermer Communications

Fermer Addons

 ↑  
Derniers billets
Visites

 547469 visiteurs

 11 visiteurs en ligne

Calendrier
 ↑  
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
rBZkcn
Recopier le code :
 ↑  
Texte à méditer :   Répondre en disant "Bonhomme, on a déjà répondu à la question, t'as qu'à chercher un peu! " va à l'encontre de l'adage qui veut qu'un bon instructeur doit avoir la sagesse du vieillard et la patience du perroquet.   Beercan
Texte à méditer :   Quand on est assis dans un avion qui s'écrase, on a beau attacher sa ceinture, ça ne sert à rien.   Haruki Murakami
Texte à méditer :   Un bel avion est un avion qui vole bien.   Marcel Dassault
Texte à méditer :   Un pilote qui affirme qu'il n'a jamais eu peur en avion est un menteur.   Louise Thaden
Texte à méditer :   On n'éprouve jamais que deux émotions en avion : l'ennui et la peur.   Orson Welles
Texte à méditer :   Acteur ? ... Un métier de ringard où l'on passe le plus clair de son temps à faire de l'après-vente comme si on demandait à un pilote de réparer son avion en cas d'avarie.   Coluche

Après plus d'un an passé sur le HN-433, j'ai commencé à comprendre un peu mieux les motivations des gens du RSA et l'ambiance sous-jacente me plait assez: fabriquer, construire de ses mains pendant parfois plus de 10 ou 15 ans un appareil pour enfin espérer le voir voler et le piloter, c'est assez fort.
Bien sûr, on est assez loin des pointus et de toute la technologie qui va avec mais ce qui m'intéresse c'est plus la volonté de ces personnes qui vont aux bout de leurs rêves.

En commençant le Ménestrel, j'avais aussi trouver un autre avion qui m'avait attiré: le Kurun de J.P. Regnault (construction amateur issue du CP 80).
 

Le Kurun Première versionI par JP Regnault
 
Cet avion devait être modifié (~2005) pour disposer d'un train rentrant, d'un moteur allongé de 10 cm et d'un cockpit reculé de 20 cm. Cela devait être le Kurun II ...

Caractéristiques:
Longueur :6,60m 
Envergure :6,70m 
Surface alaire :7,6 m 
Dièdre 3° rectification par le constructeur
Poids à vide : 450kgs 
Poids max :580 kgs (pilote=80kg et 50kg essence ~ 60L avec masse vol de 0,755 g:L )
Moteur : Lycoming O320(160 cv) 
Premier vol à l'été 2000 (200 hours of flight now)
Aile du P-51 Mustang à l'échelle 64%

La vitesse de croisiere actuelle du Kurun (version train fixe) est de 235km/h à 2500 tr/mn
Consomaton : 30l/h avec le lycoming O320A (B)
Taux de compression de 7 (8.5)
150 ch (160cv) à 2500 tr/mn (2700)

La vitesse de décrochage en lisse est de 115 km/h 
La vitesse de décrochage tout sorti est de 100 km/h. 
La Vne est de 350 km/h 
La vmax atteinte à ce jour est de 300km/h en léger piqué,pas plus 
 Aout - 2011:
 
Le fuselage en cours de modélisation

Décembre 2011:
L'avion est bien démarré, le cockpit virtuel est commencé mais je bute sur la programmation en XML du fichier MakeMDL.parts.xml
 
Le cockpit virtuel en cours de réalisation
 
L'avion va donc être mis en "stand-bye" ... le temps que je complète mes connaissances en la matière.
par Lagaffe

Date de création : 04/11/2012 : 20:31
Dernière modification : 01/06/2013 : 10:48
Catégorie : Projets en cours - C - Kurun II
Page lue 7198 fois

Vous êtes ici :   Accueil » a) Un air de Spitfire